Jeux d’imitation : comment permettent-ils aux enfants de construire leur personnalité ?

Jeux d’imitation : comment permettent-ils aux enfants de construire leur personnalité ?

Dans le processus de développement des enfants, les jeux occupent une place très importante. C’est en partie à travers les jeux que les enfants apprennent à comprendre le fonctionnement du monde qui les entoure et les interactions possibles qu’ils pourraient y créer. D’ailleurs, dès ses premiers mois, l’enfant commence déjà à se familiariser avec les jouets, les poupées, les nounours, etc. On pourrait même dire qu’il s’agit d’un processus d’intégration naturel. Parmi les jeux auxquels s’adonnent les enfants, il y a ceux qu’on appelle les jeux d’imitation. Ce sont des jeux que l’on peut décliner comme on le veut. Autrement dit, presque tout ce que nous faisons peut être décliné en jeux d’imitation. Mais, quelle est en réalité l’importance des jeux d’imitation dans le processus de développement des enfants ? Comment permettent-ils aux enfants de construire leur personnalité ? Nous vous invitons à en savoir davantage dans cet article.

Les enfants apprennent par imitation

Comme nous venons de l’évoquer en introduction, les jeux d’imitation permettent aux enfants de beaucoup apprendre. A travers le fameux faire semblant, l’enfant reproduit et intègre les gestes qu’il voit ses parents faire au quotidien : téléphoner, faire boire une poupée, la tresser ou la maquiller, changer un nounours, brosser les dents, etc. Cette façon de faire permet à l’enfant de comprendre l’autre et de se projeter dans le monde qu’il voit les adultes occuper. Il est important de choisir les meilleurs jeux d’imitation à l’enfant. En fonction de son sexe et de son âge, vous pouvez trouver les meilleurs jeux d’imitation chez Mon Coffre à jouets.

La construction de la personnalité

En voyant faire et en apprenant à faire, les enfants arrivent finalement à déterminer ce qui leur correspond. Les jeux d’imitation évoluent alors et deviennent ce qu’on appelle des jeux symboliques. Pour les psychologues de l’enfance, ce processus commence à se mettre en place à partir de 3 ans. Ainsi, à partir de ce qu’il voit, l’enfant commence à inventer lui-même des scénarios imaginaires. Les jeux de rôle deviennent un moyen pour lui de se construire en se projetant dans divers rôles d’adultes. Il peut par exemple jouer au médecin, à la marchande, au papa ou à la maman, etc.

En se projetant dans ces différents situations et rôles, l’enfant multiplie les comportements, apprend ainsi à maîtriser ses émotions en reproduisant certaines situations qu’il peut éprouver face aux adultes et adapte son comportement selon les différents rôles sociaux de chacun. C’est à cette étape qu’il se sait fille ou garçon et s’identifie de plus en plus à son père ou à sa mère. Les enfants commencent  à différencier leurs jeux de rôle selon le sexe. Le regard des parents (approbateur ou réprobateur) et l’observation par l’enfant des jeux qui plaisent aux autres enfants de même sexe plus âgés sont en général les deux sources d’influence en ce moment.

Pour finir, sachez aussi que les jeux d’imitation aident beaucoup les enfants timides à exprimer plus facilement ce qu’ils ressentent.


Les commentaires sont clos.