Vern et vous

Mot du maire

Didier Moyon

Chers(ères) Concitoyennes et Concitoyens,

Depuis les années 80, notre commune s’est construite sur des principes sociétaux qui, depuis donc des décennies, favorisent le bien vivre et le vivre ensemble pour toutes les générations.

Ces principes se sont déclinés par des choix politiques affirmés par les équipes municipales qui se sont succédées. 

Ainsi en matière d’urbanisation, une attention toute particulière a été mise sur l’adéquation entre l’arrivée de nouveaux Vernois et les possibilités d’accueil, d’intégration dans les écoles, les structures, et l’ensemble des associations.

Dans le domaine des solidarités, aussi, nous avons toujours œuvré au bénéfice des différentes générations, des familles aux ressources différentes et, globalement, pour plus d’équité.

Aujourd’hui encore, ce sont ces principes qui prévalent. Notre société doit cependant prendre en considération, plus que jamais, l’allongement de l’espérance de vie et donc l’accompagnement des générations du «Grand âge».

L’ouverture aux autres et l’intégration de notre commune dans un monde multiculturel sont, aussi, deux données essentielles que nous devons tous porter au profit des générations à venir afin que les populismes ne viennent pas déchirer le voile de la Paix qui depuis plus de 70 ans recouvre notre Europe. 

Alors quels sont les leviers qui permettent de « Penser globalement la construction de notre commune au profit de toutes et tous » ?

Le modèle vernois est celui d’un escalier où chaque marche de dimension acceptable doit être franchie dans tous les domaines avant d’en gravir une autre. Cela commence par l’évolution démographique souhaitée, et donc, la vision de l’urbanisation au profit de l’accueil de nouveaux Vernois que nous avons été un jour, pour beaucoup d’entre nous. Pour organiser cette évolution dans une vision globale de l’aménagement de notre territoire métropolitain, nous avons au niveau communal présenté la vision de nos possibilités. Puis, c’est au travers du Plan Local de l’Habitat (PLH) que nous avons contractualisé une base de 108 nouveaux logements par an sur la période 2015-2020. Ce chiffre intègre les trente premiers logements qui, chaque année, sont nécessaires pour accompagner l’évolution des structures familiales.

Sur la base actuelle, pour notre commune, de 2,4 personnes par logement, celle-ci verra donc sa population augmenter d’environ 200 habitants par an et atteindre les 10 000 dans les années à venir.

Pour rappel et comparaison, cette évolution n’est pas supérieure à celle connue entre 1982 et 2002 (+4 000 habitants sur 20 ans), mais les principes d’urbanisation ont sensiblement évolué avec la prise de conscience du partage de l’espace entre toutes les générations et de la préservation de nos surfaces agricoles.

Avec l’augmentation de la population, nous devons nous assurer et/ou mettre en œuvre les structures, les équipements et le financement pour que, de la petite enfance au grand âge, chacun puisse trouver sa place ainsi que les services, les commerces et les activités attendus.

C’est dans cette stratégie que nous prévoyons une maison de la petite enfance, nous aménageons la commune, nous développons les équipements sportifs, nous réaffectons les locaux, nous favorisons des services médicaux de proximité, nous aménageons l’îlot du Clos d’Orrière au profit de nos aînés et de la relation intergénérationnelle. 

Ainsi, sur chaque marche de notre escalier démographique communal, nous pensons globalement, dans l’intérêt général, et pour toutes les générations.

Le 27 février dernier, avec le vote en conseil municipal de notre budget 2017, notre commune s’est à nouveau donnée les moyens de rendre les services attendus, d’animer les politiques locales, d’entretenir notre patrimoine et de maintenir un important niveau d’Investissement tout en continuant à diminuer notre endettement.

Enfin, à quelques semaines des nombreuses animations et manifestations qui sont organisées au printemps, à Vern, ayons une pensée de gratitude pour vous tous, Vernoises et Vernois, qui, bénévolement, assurez le succès des événements et contribuez au bien vivre et à la cohésion sociale de notre commune.

Bien cordialement,
Didier MOYON