Le moteur Qwant expérimente sa compétition référencement

Le moteur Qwant expérimente sa compétition référencement

Le monde du référencement a eu du nouveau à se mettre sous la dent, et – pour une fois – ça ne vient pas du côté de Mountain View !

Qwant, moteur de recherche Européen, vient de lancer son premier concours référencement naturel en France avec 50 000 euros de lots à distribuer entre les 5 premiers référenceurs.

Le défi des participants est de se pointer le plus haut possible dans le classement du moteur de recherche avec le mot clé “Qwanturank”, en utilisant un nouveau nom de domaine.

Le truc nouveau ici n’est pas caractérisée la mise en place d’un concours de référencement : les plus anciens ont déjà vu passer un ou plusieurs concours tels que “Smartphone pliable”. La nouveauté ici est que le concours est organisé par le moteur de recherche lui-même ; et ça, c’est une nouveauté.

Pour quel but ? 

Une campagne de communication ? 

La question peut se poser. Le moteur européen Qwant manque dramatiquement d’internautes. Il n’est encore qu’une miette sur le marché de la recherche Internet, et doit faire parler de lui pour garder l’espoir de survivre. Ce concours peut-il être une campagne de pub ?

Une entreprise de séduction vers le monde du Search ? 

Une image redorée du moteur envers la communauté du SEO ? Effectivement, Qwant ayant gâché son démarrage il y a 6 ans, il s’était mis à dos la plupart des référenceurs avec une annonce totalement saugrenue. Le concours pourrait enjôler son image auprès d’une corporation au sein de laquelle de nombreuses personnes sont captivées à ce type de défi.

Un objectif d’amélioration ? 

De toute évidence le moteur de recherche Qwant cherche par l’intermédiaire de ce concours à éprouver la robustesse de ses algorithmes anti-spam et à perfectionner la pertinence de ses résultats de recherche. Dans ce but Quoi de mieux qu’une horde de SEO lancée à l’offensive contre ces algorithmes ?

 

 


Les commentaires sont clos.